Josephine Baker de Catel et Bocquet

 Cette nouvelle biographie du duo Catel et Bocquet est une surprise totale. Surprise d’abord de découvrir une vie si riche. Je ne connaissais finalement de Joséphine Baker que les clichés que l’on véhicule encore aujourd’hui. Et pourtant, elle a successivement été une figure de l’émancipation féminine, de la lutte contre la ségrégation raciale, de la protection de l’enfance et de l’humanisme en général. Une vie bien remplie que les auteurs ont tenté de résumer en 564 pages, un véritable pari.

Les auteurs nous invitent à (re)découvrir une femme qui a su se créer un univers bien à elle et devenir, en quelques années, la première star noire au niveau mondial.

Lire la suite

Publicités

California Dreamin’ de Pénélope Bagieu

California Dreamin'Ellen Cohen naît en 1941 dans une famille juive de Baltimore. Dès sa plus tendre enfance, elle rêve de devenir la « grosse la plus célèbre du monde ». Celle qu’on connaîtra par la suite sous le pseudonyme de Mama Cass partira pour New-York pour fuir son avenir de vendeuse de bagels dans l’épicerie familiale mais aussi pour se donner une chance dans le monde du show business.

Chaque chapitre est raconté par une personne qui a joué un rôle important dans sa vie. L’album retrace son histoire de son enfance à la sortie en 1965 de la chanson qui a fait connaître son groupe, The Mamas and the Papas, dans le monde entier : California Dreamin’.

Lire la suite

L’arabe du futur 2 de Riad Sattouf

urlDans un premier tome très réussi, Riad Sattouf retraçait son enfance dans la Libye de Kadhafi et la Syrie d’Hafez Al-Assad de 1978 à 1984. Fils d’un père syrien et d’une mère bretonne, l’auteur nous montrait la réalité crue de ces régimes à travers ses yeux d’enfant.

Je suis à nouveau surprise par la précision de certains souvenirs, mais il faut dire que ce deuxième tome s’ouvre sur un événement marquant pour tous les enfants : l’entrée à l’école. De retour en Syrie, Riad, à qui ses cheveux trop blonds donnent un air de « sale juif », devra jongler entre une maîtresse d’école en talon aiguille, des cousins ultra-violents et des disputes familiales incessantes.

Lire la suite

Olympe de Gouges de Catel et Bocquet

couv29595742Bien qu’elle ait côtoyé les futurs grands noms de la Révolution française à une époque où les idées progressistes ne manquaient pas, les combats de Olympe de Gouges en faveur de l’égalité des sexes étaient encore bien trop modernes pour ses contemporains.

Notre héroïne est une femme au destin extraordinaire. Femme de lettre engagée, elle n’a eu de cesse de se battre pour les droits de la femme et l’abolition de l’esclavage, au péril de sa propre vie. Malgré cette époque propice aux changements, Olympe comprendra à ses dépens que l’on ne change pas une société basée sur l’injustice aussi facilement.

Lire la suite

SuperZelda de Tiziana Lo Porto et Daniele Marotta

5685

Je développe depuis quelques années une fascination pour toutes ces femmes qui, d’une manière ou d’une autre, ont marqué l’histoire. Que ce soit par leur extravagance, leur génie ou un talent particulier. Et Zelda Fitzgerald fait bien évidemment partie de mon Panthéon féminin personnel.

Considérée comme une icône du féminisme, Zelda a, dès son plus jeune âge, rejeté toutes les conventions de son époque. Femme libre et passionnée, sa vie fut une immense fête imprégnée d’alcool, du moins jusqu’à l’apparition des premiers symptômes de troubles psychologiques chez notre jeune héroïne.

Lire la suite

R.A.S. de Lénaïc Vilain

Couv_177501Durant la Foire du Livre de Bruxelles 2013, je suis passée presque par hasard devant le stand des Editions Poivre & Sel. Après une petite discussion avec l’éditeur, j’embarque R.A.S. de Lénaïc Vilain. D’abord parce que la couverture m’a plue et ensuite parce que les biographies et autobiographies dessinées, j’adore.

Lénaïc Vilain, dont le nez n’est pas si gros qu’il le prétend dans R.A.S., est auteur de bande dessinée. Mais le dessin ne nourrissant pas son homme, il accepte en 2005 un boulot d’agent de sécurité dans un grand hôtel parisien. Il y restera six ans. Six années durant lesquelles il sera « Vilain ».

Lire la suite

Kiki de Montparnasse de Catel et Bocquet

KikiDeMontparnasse1_25032007Une fois n’est pas coutume, je commencerai cette chronique par une petite anecdote. Comme souvent lorsque j’apprécie vraiment un ouvrage, je le conseille à toutes mes connaissances. L’une d’entre elles, dont je tairai l’identité pour des raisons évidentes de mauvais goût, a écouté attentivement mon plaidoyer sur Kiki de Montparnasse avant de me répondre avec aplomb : « C’était un peu la Kim Kardashian des années 20, non ? ». J’ai repris mon album et je suis repartie avec lui sous le bras, outrée.

Parce que Kiki était bien plus que ça, Catel et Bocquet l’on bien compris.

Lire la suite

Mon ami Dahmer de Derf Backderf

imgres-1 Dans Mon ami Dahmer, l’ancien journaliste Derf Backderf revient sur l’enfance de celui que l’on surnommera “le Cannibale de Milwaukee”. Arrêté en 1991, puis condamné à 957 ans de prison pour le meurtre de seize personnes, Jeffrey Dahmer finira assassiné dans sa cellule en 1994.

Mais dans le début des années 70, Jeffrey Dahmer n’est encore qu’un enfant solitaire et étrange, bien qu’il ait du mal à s’intégrer au collège et qu’il montre déjà quelques signes de pulsions morbides.

.
Lire la suite