Comme des rats morts de Benedek Totth

Décidément, l’adolescence en prend pour son grade ces derniers temps en littérature. Loin des nombreux clichés enjolivés sur cette importante période de transition, Benedek Totth nous dépeint une adolescence égoïste, destructrice, obscène et globalement désespérante.

Un cycliste écrasé lors d’une soirée de beuverie et abandonné sur le bas de côté de la route en début de roman donne directement le ton. Nos quatre adolescents blasés n’ont qu’un seul objectif : le plaisir immédiat. Drogues, porno, violence, sexe, tout y passe pour éviter l’ennui. Le meurtre du cycliste est vite oublié et apporte un sentiment d’impunité à notre quatuor qui repoussera rapidement toutes les limites. Lire la suite

Publicités

Cinq bandes dessinées qui m’ont marquée

Il y a bien longtemps que je souhaitais faire un top 5 des BD qui m’avaient le plus marquée. Mais voilà, plusieurs bandes dessinées m’ont fait une forte impression et il a été difficile de n’en choisir que cinq pour cette sélection. Lues bien avant la création de ce blog, ces lectures méritent pourtant d’y figurer, même si ma mémoire me fait parfois un peu défaut pour restituer ces univers si particuliers.

Lire la suite

Grossir le ciel de Franck Bouysse

Un coup de feu, une tâche rouge sur la neige, Gus en est persuadé, il est arrivé quelque chose à son voisin Abel. Si seulement il n’avait pas fermé les yeux au moment des détonations, il aurait pu en être sûr. Mais le lendemain, quand il retourne à la ferme à la recherche de son ami, il retrouve Abel bien en vie et plutôt mécontent de voir Gus fouiner chez lui. A partir de ce moment-là, plus rien ne sera pareil.

Mais avant ça : bienvenue aux Doges, dans les Cévennes ! Franck Bouysse nous fait découvrir l’univers de Gus : sa ferme isolée, ses vaches, son chien Mars et son voisin Abel avec qui il boit des coups de temps en temps histoire de tromper l’ennui, et la solitude.
..
Lire la suite

Betty Boob de Vero Cazot et Julie Rocheleau

Notre héroïne est à un tournant important de sa vie. En peu de temps, elle a perdu son sein gauche, son mec et son boulot. Mais cette histoire serait bien triste si elle devait s’arrêter là.

Après avoir sacrifié une partie de sa poitrine dans sa lutte contre le cancer, Élisabeth va passer par tous les stades imaginables suite à l’opération : déni, colère, honte, tristesse. Il faut dire que ses seins étaient pour elle le symbole de sa féminité, elle a l’impression d’avoir perdu une partie d’elle-même dans cet hôpital. Et ce n’est pas son homme qui va la contredire, lui qui a tant de mal à s’habituer à ce nouveau corps, au point de la fuir.

Lire la suite

L’esprit de Lewis de Bertrand Santini et Lionel Richerand

Lewis est membre de la société des recherches psychiques de Londres qui aborde le paranormal d’un point de vue rationnel. Alors, quand un fantôme vient lui pourrir sa nuit pour tenter de lui faire quitter le manoir de Childwickbury qu’il vient d’hériter de sa mère, Lewis est tout simplement ravi.

Lewis et Sarah, notre esprit vengeur, vont alors entamer une relation plutôt étonnante et se faire une promesse. Lui, sur base de ses connaissances en « spiritisme scientifique », va aider Sarah à comprendre pourquoi elle ne peut pas reposer en paix tandis qu’elle-même offrira le don de l’écriture  à Lewis.

Lire la suite

La tresse de Laetitia Colombani

S’il y a une chose que je peux vous conseiller avant de vous lancer dans la lecture de La tresse de Laetitia Colombani, c’est surtout de NE PAS LIRE la quatrième de couverture.

La tresse est le récit entrecroisé de trois femmes que le destin va lier par la plus étonnante des coïncidences. Smita l’indienne Intouchable, Giula l’ouvrière sicilienne et Sarah la working girl canadienne vont toutes les trois atteindre un moment de leur existence où elles seront confrontées à un choix : abandonner ou se battre. La quatrième de couverture en dit malheureusement beaucoup trop sur les circonstances de ce changement de vie pour nos trois héroïnes, ce qui à mon sens gâche un peu le plaisir.
.

Lire la suite

Neverland de Timothée de Fombelle

Neverland, le premier roman pour adulte de Timothée de Fombelle, est une pause poétique dans une vie qui va toujours plus vite. L’auteur y prend du recul, le temps d’un livre, pour retrouver les traces de son enfance disparue.

Il évoque avant tout son enfance personnelle, mais aussi l’enfance en général et on se retrouve souvent dans ses souvenirs. Durant ce court texte, Timothée de Fombelle nous rappelle ce que c’est que d’être un enfant : être insouciant et invincible.
.
.

Lire la suite

La Serpe de Philippe Jaenada

Avec La Serpe, découvrez le destin extraordinaire de Henri Girard, né en 1917. Un jeune homme solitaire et dépensier devenu par la suite un adulte incapable de supporter la moindre injustice, en particulier vis-à-vis de ceux qui peuvent difficilement se défendre. Entre ces deux extrêmes, une constante : Henri est un être compliqué. Colérique et tendre, égoïste et généreux. Il deviendra un célèbre écrivain sous le nom de plume de Georges Arnaud après la publication de son premier roman : Le Salaire de la Peur.

Mais un événement va marquer sa vie alors qu’il n’a que 24 ans : des meurtres sanguinaires dont le vrai coupable reste encore aujourd’hui un véritable mystère.. Lire la suite