La Forteresse impossible de Jason Rekulak

Imaginez que vous êtes un adolescent dans les Etats-Unis des années 80. Le web tel qu’on le connaît aujourd’hui n’existe pas encore et les ordinateurs sont rares. Quand soudain, Vanna White, présentatrice de la Roue de la Fortune, fait la Une de Playboy. On prétend même qu’on aperçoit ses fesses en couverture et que ce n’est rien comparé aux photos qu’y se trouvent à l’intérieur. Que feriez-vous obtenir un exemplaire du tant convoité magazine, pourtant interdit à la vente aux moins de 18 ans ? Soyons honnête : n’importe quoi.

En tout cas, c’est ce que se disent Billy, Clark et Alf. Trois amis qui vont échafauder le plan le plus complexe et le plus stupide du monde pour s’emparer du précieux Graal.

Lors de l’une de leur tentative avortée chez Zelinsky, le seul libraire de cette petite ville du New Jersey qui vend Playboy, Billy va faire la connaissance de Mary, sa fille. Et, bien sûr, cette rencontre va changer sa vie. Ce qui peut passer pour un cliché marque pourtant le début d’une formidable aventure pour le jeune adolescent. Mary Zelinsky n’est pas comme les autres filles, aussi passionnée d’informatique que Billy, il trouve enfin en elle quelqu’un avec qui partager sa passion pour les codes binaires et les jeux vidéos. D’ailleurs, Mary va lui lancer un défi qu’il ne pourra pas refuser : proposer un jeu vidéo original au concours organisé par une prestigieuse université de la région. Ils ont deux semaines pour réaliser un défi colossal, terminer « La Forteresse impossible », l’un des jeux les plus aboutis de Billy . Mais Clark et Alf n’ont pas oublié Vanna White et comptent bien profiter de cette relation naissante entre nos deux informaticiens pour parvenir à leur fin.

On remarquera vite qu’il y a plus d’une forteresse dans ce roman de Jason Rekulak, mais que rien n’est jamais impossible. Billy va rapidement être tiraillé entre ses amis et Mary, entre Vanna White et l’informatique, entre l’adolescence et l’âge adulte. La Forteresse impossible est un roman drôle et touchant, aux personnages super attachants, mais moins léger qu’on ne pourrait le croire. Bourré de rebondissements, c’est une véritable ode aux années 80 et à tous ces adolescents qui ont grandi sans internet.

Et pour les curieux, voici la couverture du fameux Playboy. Cadeau.

Publicités

Une réflexion sur “La Forteresse impossible de Jason Rekulak

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s