Intimidation de Harlan Coben

9782714458063La venue de l’auteur américain Harlan Coben à la Foire du Livre de Bruxelles était l’occasion ou jamais de me plonger dans Intimidation, le dernier roman de celui que l’on nomme le boss du thriller.

Le synopsis était alléchant : Adam, avocat et heureux père de famille, se fait aborder par un inconnu dans un bar. Celui-ci lui annonce que sa femme a simulé sa dernière grossesse. Le doute s’empare d’Adam qui confronte rapidement Corinne sur le sujet. Celle-ci semble tracassée par sa découverte, mais surtout par la manière dont il a obtenu l’information. Le lendemain, elle disparaît. Adam décide alors de partir à la recherche de sa femme et de la vérité.

L’idée à la base de ce thriller est tellement simple qu’elle en devient brillante : que deviennent toutes les informations que nous diffusons à notre insu sur internet ? Que se passerait-il si des personnes malveillantes venaient à les utiliser ? Intimidation est un condensé de toutes les peurs et les interrogations que vous pouvez avoir concernant vos informations personnelles sur la toile. A l’heure où l’internet est roi, je suis même assez étonnée de ne pas trouver plus de romans comme celui-ci.

Mais qu’a bien pu faire Corinne, cette mère de famille à priori sans histoires, pour se retrouver au cœur de cette intrigue ? C’est peut-être là que le bât blesse. Là où le personnage désabusé d’Adam reste assez intéressant, parce que terriblement humain, ceux de Corinne et de leurs enfants me semblent légèrement ternes. Résultats : Adam semble poursuivre une ombre inconsistante durant l’ensemble du roman et on ne s’attache finalement pas vraiment à Corinne.

Par ailleurs, des chapitres brefs et beaucoup de dialogues donnent l’impression que le roman a été écrit pour le petit (ou le grand) écran. Il faut dire que Harlan Coben se prête depuis quelques années au jeu de l’écriture scénaristique et ça influence probablement son écriture. Du coup, le style est pour moi en dessous de ce que l’auteur a l’habitude de proposer, même si l’histoire et le rythme effréné des chapitres m’ont séduit.

Intimidation n’est donc pas son meilleur roman, sans aucun doute, mais reste un bon moment de lecture pour tous les passionnés de thriller.

Harlan Coben, Intimidation, Belfond Noir, 2016.

Publicités

2 réflexions sur “Intimidation de Harlan Coben

    • La Désordonnée dit :

      Il faut toujours que tu exagères, ce n’était pas si mauvais! Je dirais plutôt que c’est un bon thriller pour l’été, de ceux qui se lisent vite et facilement (et dont on ne gardera pas un souvenir impérissable).

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s