SuperZelda de Tiziana Lo Porto et Daniele Marotta

5685

Je développe depuis quelques années une fascination pour toutes ces femmes qui, d’une manière ou d’une autre, ont marqué l’histoire. Que ce soit par leur extravagance, leur génie ou un talent particulier. Et Zelda Fitzgerald fait bien évidemment partie de mon Panthéon féminin personnel.

Considérée comme une icône du féminisme, Zelda a, dès son plus jeune âge, rejeté toutes les conventions de son époque. Femme libre et passionnée, sa vie fut une immense fête imprégnée d’alcool, du moins jusqu’à l’apparition des premiers symptômes de troubles psychologiques chez notre jeune héroïne.

Le décor est planté, vous voici dans les années 20. La belle Zelda épouse celui qui deviendra l’un des auteurs les plus célèbres de son époque : Francis Scott Fitzgerald. Aussi fusionnel qu’explosif, le couple ne sait pas rester en place et voyage énormément, entraînant des rencontres plus intéressantes les unes que les autres. Quelle plaisir, par exemple, de reconnaître Kiki de Montparnasse, si proche finalement de Zelda dans la façon qu’elles ont eu de brûler leur jeunesse par les deux bouts.

L’album semble extrêmement bien documenté, les dialogues sont souvent basés sur des lettres de Zelda et les dessins sur des photos existantes. En quinze chapitres, Tiziana Lo Porto et Daniele Marotta vont donc brosser un portrait instructif de ces deux emblèmes de la Lost Generation. Car, on ne peut parler de Zelda sans mentionner Scott. D’autant plus que la vie privée de l’auteur de Gatsby le Magnifique va énormément influencer son oeuvre et sa femme inspirer certains de ses personnages les plus célèbres. Mais toutes les paillettes et les plumes des années folles ne suffiront pas à cacher l’alcoolisme de Scott et la jalousie de Zelda. Le couple se dégrade peu à peu, malgré toutes leurs tentatives de réconciliation. D’Alabama à New-York, Paris, Rome ou encore la Côte d’Azur, les Fitzgerald semblent toujours à bout de souffle.

Même si les traits assez changeants du dessin peuvent en déranger plus d’un, on s’y habitue finalement assez vite. J’ai par contre trouvé certaines faiblesses dans la narration, ce qui est bien plus contrariant. Pour donner un exemple, les narrateurs sont multiples : un narrateur extérieur, des personnalités rencontrées au cours de leurs nombreux voyages, voire Zelda et Scott eux-même. Une lecture un peu embrouillée donc, mais pas insurmontable, évidemment.

PlancheS_42236

Malgré ma passion pour les biographies dessinées, je n’ai pas été convaincue par SuperZelda. Les personnages sont, au final, peu attachants et la narration n’est pour moi pas à la hauteur du personnage. Dans Kiki de Montparnasse, j’avais aimé partir à la rencontre des personnalités et du Paris de l’époque. Je n’ai pas retrouvé cette précision avec SuperZelda où les années et les personnages se succèdent sans vraiment se différencier.

Tiziana Lo Porto et Daniele Marotta, SuperZelda, Sarbacane, 2014.

Publicités

6 réflexions sur “SuperZelda de Tiziana Lo Porto et Daniele Marotta

  1. Eniaa dit :

    Je dois bien avouer que je ne connaissais pas du tout cette femme… mais ta présentation m’a intriguée. Le style d’illustration de la BD ne me convainc pas plus que ça, mais je suppose qu’il y a d’autres livres qui parlent d’elle ?

    (PS – Merci de t’être abonnée à ma newsletter, j’ai quelques soucis techniques pour l’envoi donc elle aura probablement un peu de retard, désolée !)

    J'aime

    • La Désordonnée dit :

      On la retrouve en filigrane de pas mal de romans de Francis Scott Fitzgerald mais elle a aussi écrit un roman auto-biographique (ou du moins en partie) : « Accordez-moi cette valse ».

      Pour Superzelda, c’est vrai que le dessin ne m’a pas totalement convaincue non plus. Je l’ai trouvé très irrégulier et même assez grossier parfois. Mais en même temps, l’album est extrêmement bien documenté.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s